Rechercher
  • Geneviève

"L'attention donne de l'épaisseur au temps!"

Mis à jour : janv. 3




Ces mots admirables ont été prononcés par l'ingénieur physicien français, Philippe Guillemant, spécialiste en intelligence artificielle et passionné par les synchronicités, lors de sa conférence chez Tetra, en juin 2019.


Ces mots me sont revenus en mémoire, il y a quelques jours, alors que j'étais plongée dans la contemplation d'un arbre. Mon regard avait été attiré par des mouches qui jouaient à se bousculer sur certaines parties de l'écorce. Surprise par leur présence en ce début d'hiver, je les ai observées attentivement.

Ce faisant, j'ai remarqué les différentes textures de l'écorce avec leurs tons bien distincts alors que, 5 minutes plus tôt, je n'avais vu qu'une seule couleur verdâtre.

Ensuite, j'ai découvert que le tronc de cet arbre était couvert de nombreux trous invisibles aux premiers regards...


Je prenais conscience que l'attention que je portais à cet arbre lui donnait une épaisseur. Sa réalité s'enrichissait de détails indistincts de prime abord. Mon regard devenait sensible peu à peu à des éléments qui m'étaient inconnus quelques secondes plus tôt!


En me remémorant la phrase de Philippe Guillemant, je l'ai complétée de la sorte : "L'attention donne de l'épaisseur au temps par la richesse des sensations perçues".

Sensations visuelles dans l'exemple repris ci-dessus mais j'aurais pu décrire les différents parfums ou sensations tactiles perceptibles au même moment.


En posant mon attention, en étant présent.e, conscient.e à ce qui est, ici et maintenant, je permets au temps de se déployer, de prendre du volume et de me donner des informations qui, sinon, auraient été balayées par un esprit trop pressé.


Quel étrange paradoxe quand nous voyons comment évolue notre société numérique : les écrans, créés à la base pour nous donner de l'information (ordinateur, tablette, portable,...), capturent en fait notre attention.


Nous avançons le nez sur nos écrans, étrangers à ce qui se passe autour de nous...


Certains ,dont Bruno Patino dans son livre "La civilisation du poisson rouge", tirent la sonnette d'alarme en constatant une diminution rapide de notre capacité d'attention (la comparant même à celle d'un poisson rouge...!)


Sans tomber dans le jugement ou le catastrophisme, qu'en est-il pour chacun d'entre nous ?

Comment utilisons-nous notre capacité d'attention ?

Vers quoi se tourne le plus souvent notre vue, notre ouïe, notre odorat, notre gout, notre toucher ?

Simplement poser notre attention sur ... notre attention ... et ressentir quelle est l'épaisseur de notre temps à nous ?

Comment vivons-nous cette expérience ?

Est-ce ainsi que nous avons envie d'utiliser notre temps et notre attention ?


En ce début d'année, je vous souhaite de ressentir l'épaisseur du temps qui va s'écouler en 2020, de vivre intensément les 525.600 minutes des 365 jours à venir et de décider à quoi et à qui vous donnez votre temps!


Qu'en pensez-vous ?

Comment faites vous pour donner de l'épaisseur à votre temps ?

Je vous remercie déjà si vous désirez partager ci-dessous votre expérience personnelle, votre expérience avec le temps...votre temps!


Je vous souhaite encore le meilleur pour 2020 en harmonie avec le bien être universel!










74 vues

L'Homme Funambule asbl

  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône
  • Instagram

© 2019 par Geneviève Collet. Créé avec Wix.com